Télécharger la fiche

Premiers soins : comment soigner une plaie.

Une plaie est une ouverture (interruption) de la peau et des tissus qui se situent en dessous. Or,   la peau protège l’ensemble du corps contre les agressions extérieures ; une ouverture de cette « structure protectrice » nécessite une bonne prise en charge. En effet, mal soignée, une plaie peut s’infecter, ce qui retarde sa cicatrisation et peut avoir des conséquences esthétiques ou fonctionnelles locales ou des conséquences générales (infection des tissus situés sous la plaie (muscles, tendons) ou de l’organisme en général avec septicémie dans le pire des cas).

  • Certaines plaies peuvent être soignées à la maison.

  • Certaines plaies nécessitent une visite chez votre vétérinaire.

Définitions

Les éraflures ou écorchures saignent peu (plaies superficielles) et guérissent le plus souvent sans séquelles.

Les coupures, blessures par un instrument tranchant, peu profondes et peu étendues sont des plaies dites « simples » qui peuvent être traitées à la maison

Les brûlures des premier et second degrés peuvent faire l’objet de soins à la maison si elles sont peu étendues

 

Comment évaluer une plaie

Les circonstances d’apparition

Il paraît évident qu’une plaie survenue au cours d’une promenade et une plaie à la suite d’un accident avec une voiture ne doivent pas entraîner les mêmes gestes utiles. À partir du moment où l’animal a subi un choc violent de l’ensemble ou d’une partie de son corps, que ce soit un accident avec une voiture, une chute, une violente bagarre, il est nécessaire de le conduire chez le vétérinaire pour qu’il puisse évaluer l’état de santé général et vérifier que les organes internes n’ont pas été touchés.

Exemples :

Lors d’un choc avec une voiture, il peut n’y avoir qu’une petite blessure visible sur la peau mais un organe comme la vessie ou un vaisseau a pu éclater et nécessiter des soins urgents.
Une plaie survenue au cours d’une bagarre entre animaux, même si elle paraît petite et superficielle nécessite une visite chez le vétérinaire car elle a de grandes chances d’être infectée en profondeur.

Une plaie chez un animal souffrant par ailleurs d’une autre maladie pouvant retarder la cicatrisation comme le diabète ou une maladie affectant le système immunitaire doit nécessiter une visite chez le vétérinaire.

L’état de l’animal et la douleur manifestée

Un animal qui a perdu conscience, qui manifeste une douleur violente avec une fatigue intense, une prostration, des gémissements, des tremblements, de l’agressivité nécessite une prise en charge par un vétérinaire. Il n’est pas raisonnable de vouloir soigner seul une plaie, pour votre sécurité et pour la santé de l’animal, si celui-ci est particulièrement douloureux.

L’importance des saignements

Le premier geste à réaliser en cas de plaie est de stopper les saignements : compression sur la plaie avec une compresse (ou tout autre tissu en cas d’urgence) ou un bandage.

Si ce premier geste ne permet pas de stopper les saignements ou si les saignements sont d’emblée très importants parce que la plaie concerne un vaisseau sanguin, il faut rapidement vous diriger chez un vétérinaire.

Certaines parties du corps saignent beaucoup sans que ce soit un facteur de gravité : les oreilles, les coussinets, l’arcade sourcilière, les ongles, la gueule par exemple. Votre vétérinaire aura des solutions pour stopper ces saignements.

La localisation de la plaie

La localisation de la plaie est également un élément d’évaluation de la gravité. Une plaie située sur le crâne ou la face, le cou, le thorax ou l’abdomen nécessite une visite chez le vétérinaire et si, sur un membre, elle entraîne une boiterie pouvant faire penser à une rupture tendineuse ou une atteinte articulaire ou osseuse.

L’étendue de la plaie

Les éraflures et les écorchures peuvent faire l’objet de soins à la maison, tout comme les coupures cutanées peu étendues et les brûlures légères.

Lorsque la plaie mesure plus de 2 cm, qu’elle a tendance à s’ouvrir, que l’on voit les tissus (muscles, tendons…) dessous, il est nécessaire de la faire soigner par un vétérinaire.

Conclusion

Une plaie simple apparue dans des circonstances banales peut être soignée à la maison.
Une plaie petite survenue lors d’un choc ou d’une bagarre, ou les plaies plus graves doivent être prises en charge par le vétérinaire.

Quels sont les premiers gestes utiles

Mise en garde : une plaie, ça fait mal et même le plus gentil des animaux peut être amené à mordre ou griffer, par réflexe douloureux. Il faut absolument vous protéger en posant une petite muselière ou un lien autour du museau du chien pour éviter de vous faire mordre.

Arrêter les saignements

Pour arrêter les saignements, il faut faire une compression.

La plaie se situe sur un membre : il est possible de faire un pansement un peu serré autour du membre. Il ne faut pas le laisser plus  ¼ d’heure, au bout de ce laps de temps le saignement a dû s’arrêter.
Si la plaie se situe à en endroit ou un bandage compression est impossible, il faut comprimer la plaie en tenant des compresses dessus pendant 5 à 10 minutes.

Laver

 Le savonnage de la plaie est une étape très importante : elle permet d’ôter les petits corps étrangers de la plaie (sable, terre, herbe, poils…) et est  la première phase de désinfection. Si vous en possédez, il est possible d’utiliser un savon antiseptique (Bétadine® scrub par exemple) mais sinon un savon classique et de l’eau tiède feront l’affaire.

Il faut faire mousser en faisant attention de ne pas générer trop de douleur puis rincer abondamment. La peau est séchée délicatement avec des compresses et le tour de la plaie, avec un linge propre et sec.

Couper les poils

 Le corps de nos animaux est recouvert de poils, ce qui est vecteur de saleté, de germes et retarde la cicatrisation. Il est donc particulièrement important de couper autour de la plaie tous les poils qui seraient susceptibles de pouvoir venir dedans. Pour cela, on utilise une paire de ciseaux à bouts ronds ou un rasoir jetable. Une fois cette opération terminée, il est parfois nécessaire de relaver la plaie pour supprimer les poils coupés. Il est possible de poser une compresse imbibée de sérum physiologique sur la plaie le temps de la tonte pour éviter que des poils ne viennent la souiller.

Désinfecter

 La désinfection n’est utile et efficace que si elle a été précédée des précédentes étapes. Quasiment tous les désinfectants de la pharmacie familiale peuvent être utilisés chez le chien et le chat (chez le chat, on fera attention à l’utilisation de la povidone iodée (Bétadine®) qui contient de l’iode et  est toxique par ingestion lors de léchage).

Bon à savoir : les sprays de Biseptine® contiennent un excipient alcoolique qui pique ; ce n’est pas le meilleur désinfectant pour l’animal.

Les désinfectants les plus recommandés sont le Dakin®, la Chlorhexidine et la povidone iodée. Une eau javellisée (1 ml d’eau de Javel issue d’un flacon de 1 litre, complété d’eau pour obtenir 200 ml) peut également servir de désinfectant. L’eau oxygénée est également un bon désinfectant, elle mousse au contact du sang, ce qui ôte les petits débris qu’il pourrait rester dans la plaie après le savonnage ; son application est parfois un peu piquante.

La désinfection consiste à appliquer un désinfectant et à le laisser agir le temps nécessaire ; par exemple, le temps de contact nécessaire pour la povidone iodée est d’une vingtaine de minutes, il est de 5 minutes environ pour le Dakin® et la Chlorhexidine.

La désinfection se pratique matin et soir tant que la plaie n’est pas refermée ou couverte d’une croûte, délicatement, afin de ne pas abimer la croute ne formation

Le fait de désinfecter est le meilleur garant de la cicatrisation ; pas besoin d’utiliser en plus, lors de petites blessures, de produits cicatrisants.

Comment faire un pansement

Couvrir une plaie permet de la garder au propre et diminue la douleur ressentie. C’est nécessaire dans les premiers jours de cicatrisation. Chez l’animal, la présence des poils rend la pose de pansement parfois difficile.

Un pansement est constitué d’une compresse propre et d’un sparadrap collant.

  • Sur un membre, il est généralement conseillé de faire un pansement qui entoure le membre pour garantir une meilleure adhérence. Il ne faut absolument pas serrer le pansement autour du membre au risque de freiner la circulation sanguine et générer des œdèmes voire la nécrose de l’extrémité.
  • Sur la face, il est illusoire de vouloir poser un pansement.
  • Pour les oreilles, il est souvent nécessaire de plaquer l’oreille sur le crâne avec un bandage faisant le tour de la tête.
  • Sur le thorax et l’abdomen, si les poils ont été coupés suffisamment large, un pansement collé est possible. Parfois il est plus facile et efficace d’entourer tout le thorax ou l’abdomen avec une bande coton non collante puis une bande collante.

Le port d’une collerette est nécessaire si l’animal essaie d’ôter son pansement.

Certaines astuces existent, comme l’utilisation d’un tee-shirt (plaie du thorax), d’une culotte/caleçon/pantalon de jogging enfant aménagé avec un trou pour passer la queue (plaie de l’abdomen) ou des chaussettes (plaie du bout des membres).

Ce pansement est changé autant que nécessaire, de sorte que la plaie soit régulièrement contrôlée et que le pansement reste propre et sec.

Quand la plaie ne cicatrise pas

En 4 à 5 jours une plaie doit former une croûte et cicatriser progressivement en 8 à 10 jours.

Si la plaie ne cicatrise pas, si elle s’ouvre, si elle sent mauvais, si l’animal se lèche énormément, s’il est fatigué et a perdu l’appétit, il est nécessaire de consulter le vétérinaire.

Coordonnées

  • Page Facebook : https://www.facebook.com/cliniqueveterinairesaintromain/
    2 voie St Exupéry
    Parc d'activité de l'Aérodrome

    76430 Saint Romain de Colbosc
  • Tél : 02 35 20 03 52

Actualités

  • Actualité et jeu concours facebook

    Jeu concours Facebook !

    Avant de partir de vacances, essayez de gagner l'un des trois kits de voyage mis en jeu.
    Les réponses de notre jeu sont sur la page actualité de notre site internet :

    www.cliniqueveterinairesaintromain.com
  • Nouveau site internet

    La clinique vétérinaire dispose désormais d'un nouveau site internet :

    www.cliniqueveterinairesaintromain.com

    Fait par nos soins, il sera mis à jour avec nos actualités en continu.
    Vous pouvez y prendre rendez-vous en ligne, nous contacter facilement, etc.

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Canopia-Vet - Allergie alimentaire
Toutes les vidéos